Photo-Serge-Mian-300x284
Dans le cadre d’alliances partenariales fortes, le Groupe Orabank fait évoluer son positionnement au sein du secteur bancaire régional et s’impose comme un acteur fédérateur pour la prise en compte de la croissance verte et du développement durable en général, comme un critère du développement économique des pays où nous exerçons, dans une vision de long-terme.
Serge MIAN
Directeur des Relations Investisseurs & Partenaires

Feuille de route

Feuille de route stratégique des financements de la croissance verte et de projet à impact positif
2017
  • Finalisation de la seconde tranche du programme des billets de trésorerie d’un montant de 14 milliards FCFA portant l’émission total à 35 milliards FCFA.
  • Signature d’un accord-cadre avec la Fondation Entreprenarium pour le financement de projets des femmes entrepreneurs au Gabon et au Sénégal.
  • Financement du projet ANADER à hauteur de 5 milliards FCFA. Le projet consiste à l’acquisition et l’installation d’équipements photovoltaïque au Bénin pour un coût total de 45 milliards FCFA.
  • Financement du projet Savannah, projet d’exploration pétrolier au Niger pour un montant de 7 milliards FCFA.
  • Signature d’un MOU avec la SABER pour le développement d’une plateforme permettant le financement des projets énergies renouvelables et efficacité énergétique dans les pays de présence des deux institutions.
2018
  • Poursuite de l’engagement d’Oragroup dans les énergies renouvelables avec le financement du projet SOTER / PAL pour un montant de 3 M€ grâce à la ligne de financement verte SUNREF. Il s’agit d’un projet d’installation de panneaux solaires pour le compte du Port Autonome de Lomé.
  • Pose de la première pierre de la centrale thermique Kekeli à Lomé au Togo. Ce projet est réalisé par Eranove et sa filiale Kekeli Efficient Power avec un financement structuré par Oragroup et de la BOAD. Le coût de cette centrale de 65MW est d’environ 85 milliards FCFA. Elle utilisera la technologie du cycle combiné qui permettra de produire plus d’électricité avec une consommation réduite de gaz et en limitant les rejets de CO2 dans l’atmosphère.
  • Obtention d’un prêt de 40 millions d’euros (26 milliards FCFA) auprès de ICD, filiale de la Banque Islamique de Développement (BID) sur une maturité de 5 ans. Ce financement permettra aux filiales Orabank, du Togo, du Gabon et de la Côte d’Ivoire (succursales incluses) d’accompagner des PMEs dans le financement de projets sous un angle « Charia Compliance » à travers le produit « Mourabaha ».
  • Lancement de l’introduction en bourse d’Oragroup à la BRVM avec la levée historique d’un montant de 56,92 milliards FCFA.
  • Structuration d’une ligne de financement de 4,8 milliards FCFA pour le compte d’une société immobilière au Tchad.
  • Syndication réussie pour l’Etat du Niger pour un montant de 12 milliards FCFA.
  • Financement de USD 11 millions en faveur de DCGN/WACEM pour la construction d’une usine de clinker et de fabrication de ciment en Guinée.
  • Titrisation de créances sur l’Etat de Côte d’Ivoire d’un montant de 19 milliards FCFA.
2019
  • Finalisation du placement privé lancé par Oragroup au Cameroun pour un montant de 9,6 milliards FCFA.
  • Financement de 20 millions EUR octroyé par le fonds AATIF pour le financement des campagnes agricoles sur le périmètre Côte d’Ivoire
  • Émission d’un programme de billet de trésorerie de 35 milliards FCFA. L’opération a été structurée par les SGI CGF Bourse et SGI Togo et garantie par le fonds African Guarantee Fund West Africa (AGF WA).
  • Poursuite des échanges avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) pour de la dette senior en monnaie locale pour 20 milliards XAF et la Banque Africaine de Développement (BAD) pour un financement de 50 millions EUR.
  • Closing du programme de financement des projets verts SUNREF de l’AFD d’un montant de 6 millions EUR et a reversé un montant de 68 000 EUR de primes à 4 porteurs de projets ayant finalisés leur projet.
  • Signature d’une convention de prêt avec la BADEA pour un financement de 30 millions EUR en faveur des clients importateurs des produits en provenance des pays de la Ligue Arabe
  • Déploiement de la ligne thématique de 40 millions EUR de ICD (filiale de la Banque Islamique de Développement) pour des projets respectant les principes islamiques dans les pays de la zone UEMOA et au Gabon.
  • Financement d’un projet de financement d’extension des capacités d’accueil de l’hôtel Nord Sud au Mali pour un montant de 2,2 milliards FCFA
  • Financement d’un projet d’apurement des dettes envers une société de patrimoine pour la SEEG au Gabon pour un montant de 30 milliards FCFA
  • Poursuite des projets KEKELI, projet de construction d’une centrale thermique tri-fuel de 65MW à Lomé (Togo) pour un mandat de 51,5 mds de FCFA co-arrangé avec la BOAD et du projet de construction d’une usine de clinker en Guinée-Conakry financé par la BIDC et Oragroup (projet DCGN/WACEM).
  • Levée de fonds auprès des partenaires pour les projets d’efficacité énergétique avec SUNREF et AAPIF (Deutsch Bank) à visée d’investissements pour l’agriculture (20 M€) dans les pays de l’UMOA (Guinée Bissau pour la noix de cajou et la Côte d’Ivoire pour des projets agricoles)
  • Signature d’un protocole de partenariat avec AGF (African Guarantee Funds) du Kenya (ESG orientation) 35 milliards FCFA pour le financement des PME et entreprises gérées par les femmes dans les pays en Afrique de l’Ouest.
  • Cameroun, levée 9,6 milliards FCFA auprès d’investisseurs institutionnels en association avec un groupe bancaire de la place. Soutien des activités en Afrique centrale (Gabon et Tchad)
  • Signature d’une convention avec la BAD 50 millions € GABON CI TOGO pour financer les PME d’un CA de – de 5 M€ (déploiement retardé mais sera lancé fin 2020)
  • Partenariats avec bailleurs de fonds (SWED FUND et FINN FUND) pour financement long-terme et accord avec BEI pour projets en Afrique centrale.
  • Partenariats stratégiques pour le financement des activités dans les pays d’opération pour les entreprises.
  • Guinée Conakry : partenariat avec l’AFD pour garantir les PME dans le cadre de lancement de leurs activités (couverture de risque) – objectif de déploiement à l’échelle du Groupe.
  • Un partenariat avec FAGACE au Bénin est signé pour la couverture des risques des PME.
  • Centrale thermique du Togo. Signature des conventions de financement structuré. Démarrage en 2020. 86 Milliards FCFA d’investissements.
  • Développement de projets en financement structuré : SOTERRE et CIMENTERIE.
2020
  • Poursuite des objectifs de financements et diversification des secteurs.
  • Priorisation en faveur de certains secteurs à composante environnementale plus forte (centrales énergétiques solaire et thermique, eau)
  • Développement de partenariats de co-financement pour les projets à impact positif
  • Le changement d’actionnaire se met en place avec la Caisse de Retraite ivoirienne et augmentera les besoins de financement de développement régional en fonction du plan stratégique qui se dessinera.
  • Migration vers des opérations de financement à plus long terme (> 5 ans) et à plus grande importance financière, vers des objectifs plus ambitieux pour le financement de l’économie locale.
  • Création d’une société de gestion et d’intermédiation pour le groupe.