Chiffres clés financiers 2018

« Les résultats 2018 viennent consacrer la stratégie 2016-2018 « Consolidation et efficience », qui a permis d’accentuer l’intégration du Groupe, avec une vision et des valeurs communes, de financer son expansion en maîtrisant les charges, de renforcer la gestion des risques, de mobiliser de nouvelles ressources et de consolider sa solidité financière. »

Amédée NONFON, Directeur Administratif et Financier Tweet

En milliards de FCFA

1
Total Bilan (+21%)
1
Dépôts clientèle (+24%)
1
Crédit clientèle (+16%)
1
Produit Net Bancaire (+17%)
1
Résultat net (+36%)
1 %
Coefficient d'exploitation
1 %
ROE
Les vérificateurs, EXCO FICAO et KPMG, ont procédé à un audit des états financiers consolidés conformément aux normes internationales et pour l’exercice fiscal clos au 31 décembre 2018. Un niveau d’assurance raisonnable a été retenu.

Une forte croissance des ressources financières du Groupe

En 10 ans, la trajectoire de croissance d’Oragroup a été exemplaire. Le réseau Orabank est passé d’une présence dans cinq pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale à une dimension panafricaine avec des filiales dans 12 pays répartis sur quatre zones monétaires. Le groupe bancaire panafricain Oragroup connait une forte progression de ses performances pour l’exercice 2018. Oragroup affiche un total de bilan à 2 171 milliards de francs CFA (3,7 milliards de dollars), soit une progression de 21 % par rapport à l’année précédente. Les dépôts de la clientèle de l’ensemble du réseau Orabank s’élèvent à 1 462 milliards de francs CFA et les opérations de crédits à 1 255 milliards de francs CFA, soit une hausse respective de 24 % et 15%. Au total, le Groupe affiche un produit net bancaire de 126,77 milliards de francs CFA (221 millions de dollars, + 17%) et un résultat net consolidé en forte hausse de 36 % à 29,77 milliards de francs CFA (51,9 millions de dollars). En plus du remboursement des lignes de financement existantes qui s’est déroulé sans écueil, l’année 2018 a été marquée par la réalisation de plusieurs opérations de mobilisations de ressources auprès des bailleurs de fonds. Dans le cadre du plan stratégique 2019-2021 qui devrait définir les orientations d’investissement et de financement, nous assurerons la mise en place d’un dispositif de suivi des financements afin d’accompagner de façon optimisée la croissance de nos filiales.

Trésorerie du Groupe Orabank

« L’année 2018 a été marquée par la confirmation de l’importance du business de la Trésorerie dans le PNB du Groupe, en ligne avec le plan stratégique 2016-2018 du Groupe. »

Julien KOFFI, Directeur de la Trésorerie PI Tweet
25 milliards FCFA
Capitaux propres part du Groupe
25 %
du PNB issu de la Trésorerie
+ 55 %
de croissance des revenus de la Trésorerie
+ 11 %
sur les dépôts clientèle

Faits marquants de 2018

Au terme de l’année 2018, la transformation de la Trésorerie en centre de profit est une réalité, en ligne avec la stratégie du Groupe. Les équipes de Trésorerie sont en place et focalisées sur les fonctions ALM (Gestion Actif-Passif) et Vente de produits de Trésorerie. Les revenus ALM (marge nette d’intermédiation Trésorerie) représentent 36% des revenus de Trésorerie et les revenus de change et autres commissions en représentent 64%.
La Salle Des Marché du Groupe, basée à Orabank Togo est pleinement opérationnelle et a produit des revenus au-delà de nos prévisions initiales.
En 2018, les lignes de confirmation des opérations de commerce international (LC, SBLC, etc.) auprès des correspondants étrangers ont connu une augmentation d’environ 50%, en aligne avec la forte croissance de nos activités de Trade Finance.
En 2018, nous avons entièrement remboursé au marché plus de 37 milliards de FCFA au titre de notre émission de billets de trésorerie d’un montant total de 35 milliards de francs CFA par appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) réalisé sur 2016 et 2017. En plus desdits remboursements, l’année 2018 a été marquée par la réalisation de plusieurs opérations de mobilisations de ressources auprès des bailleurs de fonds.

En 2018, Le groupe Orabank a bénéficié d’un prêt de 40 millions d’Euros soit 26 milliards de FCFA auprès de ICD, filiale de la Banque Islamique de Développement (BID) sur 5 ans. Ce financement permet aux filiales Orabank, du Togo, du Gabon et de la Côte d’Ivoire & Succursales d’accompagner des PMEs dans le financement de projets sous un angle « Charia Compliance ». Ces filiales Orabank commercialiseront un produit islamique pour le compte de ICD : la «Mourabaha».

Le Groupe Orabank,  a effectué, le 16 avril 2019, son entrée à la BRVM. Cette introduction fait suite au succès de l’offre publique de vente souscrite à 100%, du 29 octobre au 22 novembre 2018. L’introduction en bourse d’Oragroup a permis de lever un montant de 56,92 milliards FCFA dont 25 milliards FCFA ont été utilisés pour renforcer les fonds propres d’Oragroup afin de développer son réseau et des services à la clientèle, investir dans la banque digitale, saisir les opportunités de croissance au Cameroun et renforcer les fonds propres de certaines filiales.

En 2018, dans le cadre du programme SUNREF initié par l’AFD, Oragroup a finalisé le financement de 12 projets très variés générant des bénéfices climat importants, pour un montant d’investissement global de près 6 millions d’euros (3,9 Mds FCFA). Grâce à ce partenariat entre l’AFD et Oragroup, la ligne de financement SUNREF a permis d’accompagner la transformation durable des pratiques des acteurs locaux et ainsi favoriser des trajectoires de développement faible en carbone.