En 2015, l’Organisation des Nations-Unies (ONU) a adopté 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et garantir la prospérité pour tous dans le cadre d’un nouvel agenda de développement durable. Chaque objectif a des cibles spécifiques à atteindre dans les 15 prochaines années. Pour que les objectifs soient atteints, chacun doit faire sa part : les gouvernements, le secteur privé, la société civile.

La feuille de route stratégique RSE du Groupe Orabank contribue pleinement à l’atteinte des ODD. En effet, elle couvre à la fois des enjeux liés la réduction de la pauvreté et des inégalités, tout en assurant le développement socio-économique en Afrique, dans le cadre d’accords multipartites en faveur d’une croissance verte.

ODD

Faits

Cibles

ORABANK s'engage

À l’échelle de la planète, 836 millions de personnes vivent encore dans l’extrême pauvreté avec moins de 1,25 dollar par jour. Plus de 80% sont dans deux régions : l’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne.

Cible 1.4

D’ici à 2030, faire en sorte que tous les hommes et les femmes, en particulier les pauvres et les personnes vulnérables, aient les mêmes droits aux ressources économiques et qu’ils aient accès aux services financiers adaptés à leurs besoins, y compris la microfinance. Orabank s’engage.

Actuellement, le monde est en proie à une crise sanitaire mondiale sans précédent — la COVID-19 provoque de grandes souffrances, déstabilise l’économie mondiale et bouleverse la vie de milliards de personnes dans le monde entier. Davantage d’efforts sont requis pour éradiquer un large éventail de maladies et pour résoudre de nombreux enjeux sanitaires et réduire les disparités entre les capacités des pays en Afrique.

Cible 3.3

D’ici à 2030, mettre fin à l’épidémie de sida, à la tuberculose, au paludisme et aux maladies tropicales négligées et combattre l’hépatite, les maladies transmises par l’eau et autres maladies transmissibles

L’éducation favorise la mobilité socio-économique et constitue un moyen d’échapper à la pauvreté.

Cible 4.4

D’ici à 2030, augmenter nettement le nombre de jeunes et d’adultes disposant des compétences, notamment techniques et professionnelles, nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à l’entrepreneuriat

Autonomiser les femmes et promouvoir l’égalité entre les sexes est déterminant pour accélérer le développement durable. Les femmes représentent 41 % des travailleurs rémunérés hors agriculture. Donner aux femmes le droit aux mêmes ressources économiques est une cible primordiale.

Cible 5.5

Veiller à ce que les femmes participent pleinement et effectivement aux fonctions de direction à tous les niveaux de décision, dans la vie politique, économique et publique, et y accèdent sur un pied d’égalité.

Développer l’infrastructure et perfectionner les technologies afin d’approvisionner en énergie propre (photovoltaïque, éolienne et géothermique) tous les pays en développement est un objectif capital, permettant de soutenir la croissance tout en agissant positivement sur l’environnement.

Cible 7.a.1

Flux financiers internationaux à destination des pays en développement à l’appui de la recherche - développement dans le domaine des énergies propres et de la production d’énergie renouvelable, notamment au moyen de systèmes hybrides.

470 millions d’emplois par an seront nécessaires dans le monde pour les nouveaux venus sur le marché du travail entre 2016 et 2030.

Cible 8.3

Promouvoir des politiques axées sur le développement qui favorisent les activités productives, la création d’emplois décents, l’entrepreneuriat, la créativité et l’innovation et stimulent la croissance des microentreprises et des petites et moyennes entreprises et facilitent leur intégration dans le secteur formel, y compris par l’accès aux services financiers

Pour de nombreux pays africains, en particulier pour les pays à faible revenu, les contraintes existantes en matière d’infrastructures affectent la productivité des entreprises de près de 40%.

Cible 9.3

Accroître, en particulier dans les pays en développement, l’accès des entreprises, notamment des petites entreprises industrielles, aux services financiers, y compris aux prêts consentis à des conditions abordables, et leur intégration aux chaînes de valeur et aux marchés.

Les inégalités de revenus ont augmenté de 11 % dans les pays en développement entre 1990 et 2010. Plus de 75 % de la population vivent aujourd’hui dans des sociétés où les revenus sont distribués de façon plus inégale que dans les années 1990.

Cible 10.c

D’ici à 2030, faire baisser au-dessous de 3 % les coûts de transaction des envois de fonds effectués par les migrants et éliminer les circuits d’envois de fonds dont les coûts sont supérieurs à 5 %.

Les inégalités de revenus ont augmenté de 11 % dans les pays en développement entre 1990 et 2010. Plus de 75 % de la population vivent aujourd’hui dans des sociétés où les revenus sont distribués de façon plus inégale que dans les années 1990.

Cible 12.6

Encourager les entreprises, en particulier les grandes entreprises et les sociétés transnationales, à adopter des pratiques viables et à intégrer dans les rapports qu’elles établissent des informations sur la viabilité.

D’ici à la fin du siècle, l’augmentation de la température globale dépasserait 1,5 ° C par rapport à la période 1850 à 1900. Le niveau moyen des mers devrait augmenter de 24 à 30 cm d’ici à 2065 et de 40 à 63 cm d’ici à 2100.

Cible 13.1

Renforcer, dans tous les pays, la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles liées au climat

La corruption, la fraude, le vol et l’évasion fiscale coûtent quelque $1,26 trillions par an aux pays en développement et cette somme d’argent pourrait être utilisée pour aider ceux qui vivent avec moins de 1,25 $ par jour pendant au moins six ans.

Cible 16.4

D’ici à 2030, réduire nettement les flux financiers illicites et le trafic d’armes, renforcer les activités de récupération et de restitution des biens volés et lutter contre toutes les formes de criminalité organisée

Des partenariats inclusifs sont nécessaires pour un programme de développement durable réussi. Ces partenariats construits sur des principes et des valeurs, une vision commune et des objectifs communs qui placent les peuples et la planète au centre, sont nécessaires au niveau mondial, régional, national et local.

Cible 17.6

Renforcer le Partenariat mondial pour le développement durable, associé à des partenariats multipartites permettant de mobiliser et de partager des savoirs, des connaissances spécialisées, des technologies et des ressources financières, afin d ’aider tous les pays, en particulier les pays en développement, atteindre les objectifs de développement durable